A Banfora : la vague orange continue d’étendre sa suprématie

Pour ces derniers jours de campagne, les militants du Mouvement du peuple pour le progrès ont un calendrier chargé et sont à pied d’œuvre pour échanger avec les habitants des différents secteurs de la ville de Banfora. Et les assemblées générales des différents secteurs battent son plein. Nous avons une équipe de mobilisation, le samedi 21 novembre 2015 à Banfora pour toucher du doigt les réalités du terrain.

Le Siège régional du MPP a été le point de ralliement de tous les membres des différentes équipes de mobilisation devant prendre d’assaut les différents secteurs de Banfora en vue d’écouter et d’échanger avec les différentes populations de ces zones.

Au siège du MPP habillé en couleur orange, on signale que les habitants du secteur 7 sont déjà prêts et s’impatientent pour échanger avec la délégation du parti du Soleil levant. Les véhicules, les motos sont aussitôt mis à profit pour rallier ledit secteur.

A notre arrivée, c’est une délégation qui s’est trouvée en face d’une mobilisation des grands jours, à l’allure d’un meeting provincial.

Le Trésorier du bureau provincial, Fousséni SAGNON a, après présentation des membres de la délégation par FABARKA, félicité les femmes pour cette mobilisation. Il leur a aussi expliqué le programme de société du candidat. « Ce programme, je vous l’assure, c’est un programme qui prend entièrement les préoccupations de la Région des Cascades. Roch Marc KABORE est donc l’Homme qui a la réponse des problèmes de Banfora », a-t-il souligné. Il a mis en exergue aussi la forte détermination des femmes matérialisée par leur impressionnante mobilisation, ce qui confirme que le programme de société du MPP place les femmes au cœur du développement de la région des Cascades et du Burkina Faso. Si cette vague orange se matérialise dans les urnes le 29 novembre prochain au profit de Roch, sans nul doute, il sera l’homme de la situation pour la région des Cascades. C’est pourquoi savoir bien voter et de la manière la plus utile possible n’est pas à négliger. Il a alors invité les militants et militantes à sensibiliser les autres en leur montrant comment voter.

Pendant que les échanges allaient bon train, les téléphones n’arrêtaient pas de sonner. Au secteur n°3, la délégation est attendue par une mobilisation de taille. A l’entame, les militants du secteur ont tenu à applaudir les ténors du parti : Roch KABORE, Salif DIALLO, Simon COMPAORE et Bissiri SIRIMA. « Ce soir, nous nous sommes réunis ici, pour dire pourquoi nous avons préféré le parti du Mouvement du Peuple pour le progrès », a lancé le maître de cérémonie.

Le représentant des jeunes a aussi pris la parole tout en faisant ressortir les souffrances des jeunes et des adultes, des enfants et des femmes de Banfora. « Le chômage est notre quotidien depuis des années parce qu’on nous a abandonnés. La SN-SOSUCO croupit sous des difficultés. L’Ex-SN GMB est fermée il y a longtemps. Economiquement, Banfora suffoque. Mais Roch nous a promis d’ouvrir l’ex-GMB et de nationaliser la SN-SOSUCO. Alors, nous en tant que jeunes, c’est le candidat qu’il nous faut. On décide de placer notre confiance en lui. Il peut dormir tranquillement car pour nous il est déjà passé », a déclaré le représentant de la jeunesse du nom de Yacouba HEMA.

Pour le représentant des vieux, le MPP est un parti d’avenir et Roch est quelqu’un sur qui il faut placer sa confiance.

Quant aux femmes, le programme de Roch est intéressant et apporte un développement durable et harmonieux. Il parle de paix dans la réconciliation. Il a promis aussi de soutenir le financement des initiatives des femmes à travers des programmes spécifiques.

Pour le chef de la délégation, Fousséni SAGNON, Roch est le candidat idéal de Banfora à la présidentielle et Bissiri SIRIMA, est celui qu’il faut voter lors des législatives pour mettre réellement à la Comoé et la Région des Cascades sur la voie du vrai développement.

2015-11-24T02:29:33+00:00