Communiqué : Attentat à la brigade territoriale de Samorogouan

Le vendredi 09 octobre 2015, la brigade territoriale de Samorogouan (Province du Kénédougou) a subi une attaque meurtrière d’éléments terroristes, probablement djihadistes. Le bilan établi fait état de trois (3) morts du côté des Forces de Défense et de Sécurité (FDS).

Ce raid lâche et inqualifiable, survient au moment même où le Burkina commémore la mémoire des martyrs tombés sous les balles assassines de la bande d’aventuriers militaro-politiques et entame les trois jours de deuil décrété par le gouvernement.

Le Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) condamne avec la dernière énergie, cette agression qui fait suite à celle subie le jeudi 02 juillet 2015, par les militaires burkinabè du bataillon BADEYA déployés au sein de la MINUSMA et revendiquée par Al-Qaïda au Maghreb Islamique(AQMI).

Le MPP présente aux familles de nos braves gendarmes disparus et à l’ensemble des Forces de Défense et de Sécurité, ses condoléances les plus attristées.

Il en appelle à la vigilance du peuple sur les velléités de remise en cause du processus politique en cours, ourdies par les forces du mal et lui demande d’apporter toute sa collaboration aux FDS pour identifier, arrêter et mettre hors d’état de nuire ces hordes de criminels.

Le MPP apporte son soutien à la Transition notamment, à nos patriotiques Forces de Défense et de Sécurité, et demande par ailleurs, que des mesures de sécurité plus accrues soient prises pour renforcer la protection et la sécurité des vaillantes populations.

Ouagadougou, le 10 Octobre 2015
Le secrétariat à l’information et à la Communication.

2016-10-12T14:51:50+00:00