Conférence de presse, 2ème partie

L’avis de Roch sur les fausses cartes électorales

« Il serait tout de même honorable que les candidats se comportent en responsables. Comment une personne peut-elle déclarée que sa victoire est volée si d’avance cette victoire n’est pas acquise ? » C’est en ces termes que Roch Marc Christian Kaboré est revenu lors de son point de presse tenu le jeudi 18 novembre sur cette histoire de fausses cartes d’électeurs. On se rappelle qu’un parti politique avait crié à la fraude pendant les enrôlements biométriques. Il avait affirmé que des fausses cartes circulaient à Ouaga inter et Ouaga 2000. Cela a suscité des enquêtes par la police et la gendarmerie. Aux dernières nouvelles, aucune fausse carte d’électeur n’a été retrouvée en détention illégale. La vérité vient donc de prendre place. Les plaignants qui doivent fournir des preuves n’en ont pas été capables. Dans cette ambiance électorale, le candidat du peuple trouve que c’est plus honorable et démocratique d’écarter toute thèse de fraude. Selon lui ces élections seront les plus transparentes du Burkina parce qu’il n’y a pas de parti au pouvoir. Il ajoute que si jamais le MPP venait à perdre les élections, il le reconnaitrait et féliciterait les victorieux. Dans la même veine, il demande aux autres candidats d’accepter les résultats des urnes au soir du 29 novembre au lieu de vouloir planifier des contradictions.

 

La coalition du MPP d’avec d’autres formations politiques

Dans cette logique, la question de la coalition du MPP d’avec d’autres formations politiques a été évoquée par les journalistes. Dans sa réponse, le candidat souligne qu’il ne fera pas de coalition avec ceux qui n’ont pas participé à l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014. Il ajoute par ailleurs que jusque-là des partis politiques souhaitent se joindre à eux. Cependant pour des questions de transparence et de crédibilité, le MPP a décidé de ne plus recevoir une formation politique.

 

Après les meetings régionaux, les meetings d’arrondissement

Egalement ce fut l’occasion pour le candidat du soleil levant Roch Marc Christian Kaboré de situer les journalistes sur son calendrier après son dernier meeting régional. En effet, après Ouahigouya, le candidat revient à Ouagadougou pour ses audiences et meetings dans les 12 arrondissements de la capitale. Il promet aux hommes de media de se prêter plus exhaustivement à leurs questions à l’issue de son dernier meeting régional dans le Nord afin qu’ils soient au parfum du processus électoral du MPP. Tout en demandant à la population de rester sur leurs oreillers afin que le MPP qui aimé de tous soit aux affaires le 29 novembre 2015.

2016-10-12T14:49:46+00:00