Coordination des secteurs structurés : A la rencontre des militants de Komsilga et des étudiants de Gounghin

Les militants des secteurs structurés de la commune rurale de Komsilga du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) ont reçu le samedi 21 novembre 2015 une délégation du parti conduite par Ludovic BATIONO, coordonnateur des secteurs structurés du MPP. Il s’agit pour la délégation d’expliquer le contenu du programme du parti pour un vote utile le 29 novembre prochain.

C’est le professeur Serges BAYALA, l’un des professeurs d’université ayant participé à la rédaction du projet de société du président Roch Marc Christian KABORE qui a expliqué les grandes lignes du programme présidentiel aux militants de Komsilga. Après cette phase d’explication, les militants MPP n’ont pas été avares en questions : le chômage des jeunes, l’extrême pauvreté des femmes, l’éducation et la santé, les crises dans les usines et industries minières, la mécanisation de l’agriculture pour les paysans. Autant de préoccupations exprimées par les militants. Le professeur Serges BAYALA, Ludovic BATIONO et les autres membres de la délégation ont rassuré les militants de Komsilga que la réponse à toutes ces préoccupations est bien planifiée dans le programme présidentiel du MPP. Il leur appartient de voter le président Roch Marc Christian KABORE et les candidats du MPP le 29 novembre 2015. Promesse leur a été faite de revenir à Komsilga pour célébrer la victoire du MPP après le 29 novembre et tracer les sillons pour la mise en œuvre effective du programme du président. De Komsilga, la délégation est revenue à Gounghin, un quartier de la ville de Ouagadougou pour échanger avec des lycéens et des étudiants réunis autour de l’association « CERCLE ». C’est Boubacar SAWADOGO, candidat du MPP aux législatives qui a expliqué le projet de société du MPP et répondu aux préoccupations des étudiants relatives aux mesures rigoureuses que le président entend mettre en œuvre pour rompre définitivement avec les anciennes pratiques dans le domaine de la lutte contre la corruption, l’impunité et insuffler une nouvelle dynamique de développement pour notre pays.

«Cela a permis de proposer l’offre politique du MPP à des potentiels électeurs et de faire comprendre à ceux qui ont participé aux échanges le Burkina nouveau que le MPP veut construire. Nous sommes rassurés quant à la victoire du MPP au soir du 29 novembre », a conclu le chef de la délégation, Ludovic BATIONO.

2015-11-24T12:57:21+00:00