Djénéba SINARE : Une force de mobilisation pour le MPP

Madame Djénéba SINARE est la responsable des femmes MPP du grand marché Rood-Woko de Ouagadougou. C’est une des grandes commerçantes du plus grand marché de la capitale. Elle a exercé cette activité depuis son jeune âge sur les traces de sa génitrice. La politique à cette époque ne faisait pas partie de ses occupations, son éducation d’ailleurs ne le favorisait pas.« C’est l’affaire des hommes », disait-on.

Même si l’engagement de Madame SINARE en politique est assez récent, elle peut se targuer aujourd’hui d’avoir une capacité de mobilisation extraordinaire. Les débuts n’ont pas été toujours faciles. D’abord militante au Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP), dame SINARE s’est vue rapidement marginalisée de par le fait de certains politiciens qui ont voulu manipuler les femmes pour atteindre des desseins inavouables. « Les injustices, et autres frustrations » subies, ont fini par la convaincre qu’il fallait voir ailleurs. Et la création du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) est venue à point nommé. Le programme de société proposé par ce parti répondait parfaitement à ses ambitions et à celles du groupe de femmes qu’elle avait déjà pu mobiliser.

Mais c’était sans compter avec ses détracteurs. C’était alors la croix et la bannière, mais elle n’a jamais baissé les bras. Contre vents et marées, elle a affronté toutes sortes de difficultés dans son travail de mobilisation des femmes, et même dans son commerce. Elle approche alors les responsables du parti afin d’exprimer clairement son intention de se battre pour hisser le parti plus haut et travailler à leurs côtés à rendre concrets les projets de société.

Pour atteindre ses objectifs, les femmes de Rood-Woko ont d’abord mis en place un bureau de 40 membres afin de quadriller les 5 quartiers du marché (Le grand marché est compartimenté en quartiers). Leur stratégie est simple. Mobiliser et sensibiliser d’abord leurs collègues, et aussi leurs clients au marché, en campagne et même dans les secteurs. Ensuite, les amener à adhérer au parti. Pari gagné. La structure MPP du grand marché a, à son actif aujourd’hui plus d’un millier de militantes en si peu de temps.

En ce qui concerne la campagne pour la présidentielle, madame Djénéba SINARE appelle à la retenue et à la modération des discours. Elle a par ailleurs souhaité que le nombre des femmes dans les instances de décision augmente une fois le MPP au pouvoir. « La lutte est ardue mais la cause est noble et nous ne baisserons pas les bras », conclut-elle.

2016-10-12T14:49:58+00:00