La Réponse du 14 novembre

Le Peuple et son candidat

Après cinq jours de contacts directs avec les populations des régions des Hauts Bassins, du Sud-Ouest, des Cascades, de la Boucle du Mouhoun et du Centre-Ouest, le candidat Roch Marc Christian KABORE et son équipe nationale de campagne sont comblés. Au regard de l’engouement populaire, de la ferveur militante et de l’adhésion totale des jeunes, des femmes et des anciens à la vision du candidat de bâtir un Burkina démocratique et prospère pour les cinq prochaines années, la direction nationale de campagne entend évidemment maintenir le cap sur le terrain.

Notre candidat propose au peuple burkinabè un contrat social de type nouveau fondé sur des institutions modernes et fortes, une bonne gouvernance au plan administratif, économique et financier, une justice indépendante et accessible à tous les citoyens, des forces nationales de défense et de sécurité républicaines.

Convaincu que la victoire passe par la mobilisation, le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) et les partis politiques alliés soutenant la candidature de Roch Marc Christian KABORE, investissent d’ores et déjà villages et hameaux de culture de notre pays pour assurer un quart de tour, que dis-je un huitième de tour au candidat Roch KABORE au soir du 29 novembre prochain. Ce que nous avons vu, entendu, et vérifié au cours des multiples escales, c’est qu’il y a une constance qui se confirme et s’amplifie à mesure que notre candidat prend langue avec les populations. La constance est que Roch Marc Christian KABORE reste et demeure le candidat du peuple.

La place de la révolution à Koudougou a été inondée de monde lors du meeting le 12 novembre, la Place des Martyrs à Dédougou n’a jamais mieux porté
son nom que lorsque le peuple insurgé de la Boucle du Mouhoun a plébiscité le candidat Roch Marc Christian KABORE le 11 novembre au cours du meeting. Les Cascades ont pris l’ultime engagement de déverser leurs voix sur le MPP et sur son candidat. L’esplanade des écoles A et B de Gaoua a refusé du monde le 10 novembre pour le meeting régional du Sud-Ouest. Et que dire alors de cette cuvette pleine à Bobo Dioulasso scandant des slogans
pour une victoire certaine du candidat Roch Marc Christian KABORE.

En somme, il y a un sursaut national des burkinabè pour confier la destinée, la gestion du pays au président Roch Marc Christian KABORE par un vote massif le 29 novembre 2015. Sa solide carrière professionnelle, son haut parcours politique, son intégrité, son humilité, sa clairvoyance et sa personnalité hors pair font de lui un homme d’état, sur qui notre pays peut compter.

Dans ce numéro :

1711, 2015

Améliorer les transports, accélérer le désenclavement et renforcer la sécurité routière

En l’état actuel, le transport constitue une contrainte pour le développement harmonieux du Burkina Faso, pays agricole enclavé. Pour relever le défi de la mobilité humaine tout en réduisant le coût des transports dans la [...]

1411, 2015

Meeting de Fada : de l’insurrection pour chasser Blaise à l’insurrection pour élire Roch

  On se souvient qu’un adversaire politique au président du MPP avait choisi par aventure la ville de Fada N’Gourma pour le lancement de sa campagne pour l’élection présidentielle du 29 novembre. Ce dernier ayant [...]

1411, 2015

Réduire la mortalité maternelle et infantile

Dans sa stratégie de promotion du genre, les femmes ne constituent pas seulement une force pour le Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP). Elles sont au fondement de la société en donnant la vie, [...]

Télécharger La Réponse du 14 novembre
2016-10-12T14:51:06+00:00