Le RDS s’engage résolument pour la victoire de Roch

Francois Wendlassida OUEDRAOGO est le président du Rassemblement pour la Démocratie et le Socialisme (RDS). Son alliance avec le MPP date de mars 2014 lors de leurs premiers contacts afin d’aborder l’avenir ensemble parce qu’ils partagent tous la même idéologie qui est la social-démocratie. Pour cela, une structure légère de réflexion a été mise en place comprenant deux membres de chaque groupe. Par la suite, le groupe s’est agrandi pour donner les dix-sept (17) partis alliés appelés « Front des forces du progrès » qui regroupe des partis socialistes, socio-démocrates et sankaristes. C’est ainsi que le RDS a participé, aux côtés du MPP et les autres alliés au lancement de la campagne électorale qui a eu lieu à Bobo-Dioulasso le 8 novembre dernier.

Les alliés se sont tous engagés dans la bataille pour la présidentielle et les législatives en rangs serrés à la fois pour soutenir le MPP et pour leur propre compte. Le RDS travaille d’arrache-pied pour conquérir l’électorat burkinabè. Dans l’ensemble, la campagne est apaisée et tout se passe bien. Les stratégies utilisées sont les assemblées générales, le porte-à-porte et les meetings, ou une combinaison des deux, surtout les après-midis. Maintenant que la période des récoltes est presque terminée, les populations sont plus disponibles et on peut battre la campagne à tout moment.

2015-11-24T02:17:51+00:00