Mieux structurer et soutenir les industries culturelles, sportives et touristiques

Les artistes talentueux et les sportifs de haut niveau sont les meilleurs ambassadeurs d’un pays, et un secteur touristique dynamique permet de mieux faire connaître un pays et découvrir et apprécier son patrimoine culturel. Aussi, mon ambition pour ces trois secteurs est d’en faire des industries de services créatrices de richesses et d’emplois pour la jeunesse d’une part, et des industries qui participent à élever le niveau de conscience culturelle du peuple et à assurer le rayonnement international du Burkina Faso.

Au cours du quinquennat, les objectifs spécifiques seront :

  • de renforcer les capacités des acteurs des industries culturelles, touristiques et sportives ;
  • de créer les conditions propices à l’expression et au rayonnement des talents des artistes et sportifs ;
  • d’améliorer la disponibilité et l’accessibilité des infrastructures ;
  • d’améliorer la qualité et la compétitivité de l’offre touristique nationale afin de promouvoir l’image du Burkina Faso comme destination privilégiée des touristes.

Le renforcement des capacités des acteurs se fera par les mesures suivantes :

  • l’inventaire des structures de formation et de promotion des artistes et l’évaluation de leurs niveaux de performances afin d’apporter un appui à leur rayonnement en termes de formation, d’encadrement et de promotion des artiste et sportifs talentueux ;
  • la concertation avec les représentants des différentes filières de la culture, du tourisme et des sports pour identifier les structures les plus appropriées à apporter en complément de celles qui existent ;
  • le renforcement des capacités organisationnelles et opérationnelles des structures centrales et déconcentrées du ministère chargé du tourisme afin qu’il puisse jouer son rôle de contrôle des activités touristiques et d’appui-conseil aux autres acteurs du secteur notamment ceux du privé ;
  • le renforcement des capacités techniques des professionnels du secteur ;
  • la création d’un institut de formation de référence pour la formation initiale et continue dans les métiers du tourisme et des voyages ;
  • l’appui aux collectivités territoriales afin qu’elles puissent exercer pleinement leurs compétences en matière de gestion des activités touristiques dans leurs espaces respectifs.

S’agissant de la création des conditions propices à l’expression et au rayonnement des artistes et des sportifs, les actions suivantes seront entreprises :

  • la création, dans une approche de partenariat public-privé, des structures de valorisation de productions artistiques. A cet égard, des salons thématiques seront organisés afin, non seulement de stimuler l’émergence des talents, mais surtout d’attirer des clients grossistes. Ces salons seront des occasions d’attribuer des prix et des bourses et serviront de moyens pour sélectionner les meilleurs de nos artistes et artisans pour les salons à l’étranger ;
  • la création de mécanisme pour repérer les jeunes talents musicaux et sportifs qui bénéficieront de facilités d’accès aux structures de formation et d’encadrement pour s’élever vers l’excellence. Des bourses seront accordées aux plus méritants pour des stages dans des structures offrant de meilleur conditions d’encadrement ;
  • la création d’un fonds d’accompagnement aux entreprises artisanales pour soutenir leur professionnalisation

L’amélioration de la disponibilité et de l’accessibilité des infrastructures artistiques et sportives sera réalisée à travers :

  • la réhabilitation de celles qui existent, de leur équipement et des personnes d’encadrement ;
  • la dotation des villes moyennes, en nouvelles Maison des jeunes et de la culture en fonction de la demande et de l’engagement des bénéficiaires à les valoriser et à les entretenir.

L’amélioration de la qualité et de la compétitivité de l’offre touristique sera, grâce aux actions ci-après :

  • le désenclavement et l’aménagement de sites touristiques majeurs (ouverture ou réhabilitation de voies d’accès, dotation en infrastructures et équipements touristiques) ;
  • la réalisation d’un parc d’attraction à Ouagadougou ;
  • le renforcement de l’attractivité du parc Bangr-Wéogo de Ouagadougou
  • le renforcement du contrôle des activités et services touristiques sur l’ensemble du territoire ;
  • l’opérationnalisation du fonds de développement touristique et sa dotation suffisante en ressources pour accompagner les initiatives privées et publiques ;
  • l’incitation du privé à la construction d’hôtels de haut standing à Ouagadougou et Bobo-Dioulasso, et d’infrastructures hôtelières dans les chefs-lieux des régions.

Pour la promotion de l’image du Burkina Faso comme destination privilégiée des touristes et des investisseurs touristiques, les actions suivantes seront engagées :

  • la restructuration et le renforcement des capacités techniques et opérationnelles de l’Office national du tourisme du Burkina (ONTB) afin qu’il puisse remplir efficacement sa mission de promoteur du Burkina Faso sur le plan touristique ;
  • la création de postes d’attachés des services touristiques au niveau de nos ambassades et représentations diplomatiques à l’étranger afin de promouvoir la destination et les investissements touristiques au Burkina Faso ;
  • l’amélioration de la notoriété et de l’image de la destination Burkina Faso sur les grands marchés émetteurs de touristes par l’élaboration et la mise en œuvre d’une stratégie marketing à la hauteur des attentes du pays ;
  • le renforcement et la vulgarisation du cadre législatif du secteur tourisme et des voyages.
2016-10-12T14:50:00+00:00