Rencontre entre le Président KABORE et les forces vives de la région du centre-ouest

C’est la salle de conférence de l’hôtel Ramongwendé qui a servi de cadre de cette rencontre tenue dans la matinée du jeudi 12 novembre 2015 à Koudougou. Le Président-candidat a tout d’abord dévoilé, par un exposé détaillé, son offre politique pour le Burkina en général et pour la région en particulier, avant de se soumettre à d’autres questions spécifiques des représentants des forces vives.
Ainsi, ses propositions s’articulent autour des points suivants :
– Santé : il annonce la réhabilitation des CSPS en équipements et en personnel qualifié ; la dotation d toutes les structures sanitaires des communes en ambulances pour le transport des malades ; le recrutement de deux agents de sensibilisation à la santé préventive pour chaque village, soit 16 000 emplois directs dans ce domaine.
– Education : il promet de multiplier la construction d’écoles, de CEG, de lycées et de normaliser les effectifs à 60 élèves par classe ; de mettre fin au phénomène d’école sous paillotte ; de construire des amphithéâtres à l’université de Koudougou ; de reformer l’éducation en instaurant la formation professionnelle dans plusieurs secteurs.
– Assainissement et eau : il s’engage à la construction de 7 500 nouveaux forages ainsi que la réfection de tant d’autres en panne sur toute l’étendue du territoire, ce qui résoudra le problème d’eau à Koudougou.
– Economie : il sera procédé à l’informatisation globale des services de la douane et au niveau fiscal, la modernisation de l’agriculture, la mise en place des petites et moyennes entreprises, la création d’une banque pour accompagner l’agriculture en taux d’intérêt faible, la mise en place d’une centrale solaire dans chaque province et le bitumage de tous les grand axes routiers. L’usine industrielle « Faso Fani » sera rétablie et ouverte pour créer de l’emploi.
En complément, le directeur national de campagne Salif DIALLO a confirmé la réhabilitation du ranch de Nazinga et du ranch Norbert Zongo, puis il a rendu hommage à Norbert ZONGO et déclaré que si ce dernier vivait aujourd’hui, il allait être un militant du MPP. Enfin, il a salué la mémoire des dignes fils de la région, notamment Maurice YAMEOGO premier président du Faso.
A l’issue de l’exposé du Président, une série de questions-réponses a été ouverte :
– à la demande d’un CMA dans le Sanguié, le candidat a rassuré que la préoccupation est déjà prise en compte dans son programme, et mieux il fera même un CHU à leur profit ;
– la question de la mort non élucidée du juge Nébié posée par les populations de la Sissili, a trouvé réponse satisfaisante puisque le candidat a promis justice pour sa famille ;
– à propos des mesures à prendre pour stopper la coupe abusive du bois dans le Ziro, Roch KABORE s’engage à travailler à rendre effectif le crédit Carbonne au Burkina Faso et mettre en place la subvention du prix du gaz pour les ménages.

2016-10-12T14:51:07+00:00