Renforcer la gouvernance économique et financière, et actualiser l’aménagement du territoire

Renforcer la gouvernance économique et financière, et actualiser l’aménagement du territoire

Les actions déclinées dans les différents secteurs pour dynamiser l’économie et créer des emplois ne seront efficaces que si des mesures fortes sont prises pour rendre plus performante notre économie et favoriser une meilleure répartition des fruits de la croissance.

 

Le cadre programmatique de l’action gouvernementale sera amélioré

 Mon programme servira de base pour l’élaboration d’un Plan National de Développement Economie et Social (PNDES) couvrant les cinq années du mandat présidentiel. Il fédérera toutes les politiques sectorielles et prendra en compte les engagements internationaux de notre pays.

Le PNDES 2016-2020 servira de cadre pour l’actualisation des politiques et programmes sectoriels et sera opérationnalisé à travers l’élaboration d’un Programme Global d’Actions prioritaires triennal glissant, qui sera alimenté par des Programmes d’Actions sectoriels et un Cadre de programme budgétaire pluriannuelle. Le Programme Global d’Action prioritaires servira de cadre de dialogue entre le gouvernement, les partenaires nationaux (secteur privé, société civile) et les partenaires techniques et financiers qui soutiennent les actions de développement de notre pays.

Au niveau décentralisé, l’appui du gouvernement visera à systématiser et à affiner les plans de développement régionaux et communaux, tant du point de vue de leur contenu et de leur cohérence avec les priorités du PNDES, que des moyens de leur mise en œuvre et du cadre de suivi/évaluation des actions programmées. Il s’agira de procéder à une mise à niveau et d’actionner les instruments locaux de développement.

Pour assurer le pilotage du nouveau dispositif, une instance technique de coordination et d’impulsion des réformes sera mise en place avec un ancrage politique fort. Cette instance sera assistée d’une Unité chargée du Suivi et de l’Evaluation des Politiques Publiques.

 

L’aménagement du territoire sera actualisé

Les grandes problématiques de l’aménagement du territoire au Burkina Faso sont les suivantes :

  • la maîtrise de la démographie ;
  • la question foncière ;
  • les équipements publics ;
  • le développement agricole ;
  • le désenclavement ;
  • le développement urbain ;
  • les infrastructures et les mines.

C’est pourquoi mes engagements dans ce domaine visent les objectifs suivants :

  • finaliser le schéma national d’aménagement du territoire ;
  • élaborer un schéma régional d’aménagement du territoire pour chacune des 13 régions du pays ;
  • mettre en œuvre des actions structurantes qui auront pour fonction de lever les contraintes du développement ;
  • mobiliser les collectivités territoriales, les entreprises, les partenaires techniques et financiers et l’ensemble des acteurs du développement autour d’actions concrètes et prioritaires d’aménagement du territoire ;
  • réduire les disparités inter et intra régionales et renforcer les rapports entre la ville et la campagne ;
  • promouvoir un développement urbain approprié ;
  • promouvoir les zones d’activités (pôles de compétitivité, pôles de croissance, pôles de développement, technopoles) sur la base des potentialités des territoires et de formes d’organisation innovantes des acteurs de développement ;
  • renforcer les infrastructures économiques et désenclaver le territoire national, à travers le développement des transports routier, ferroviaire et aérien, ainsi que des télécommunications.
2016-10-12T14:50:13+00:00