Réponses aux besoins des populations en matière d’habitat et de logement décent

En matière d’habitat et de logement, le candidat Roch Marc Christian KABORE a fait le constat suivant : nos villes ne sont pas préparées à gérer convenablement les problèmes urbains causés par la croissance démographique, l’exode rural et les effets des changements climatiques. Les campagnes se vident vers les villes et les grands centres urbains à une vitesse inquiétante. Le candidat compte y faire face en poursuivant les objectifs suivants :

  • faire des villes du Burkina Faso des pôles de croissances économiques et de développement ;
  • assurer l’accès des couches sociales défavorisées au logement décent ;
  • résoudre l’insuffisance des infrastructures de base et l’accès difficile aux services urbains de base (santé, éducation, assainissement, transport, environnement etc.) ;
  • résoudre le déficit croissant en logement ;
  • maîtriser la croissance spontanée de nos centres urbains ;
  • freiner le développement de l’insécurité urbaine ;
  • vider l’abcès dans la gestion des parcelles et étudier la possibilité d’en dessaisir les maires.
 

Pour la valorisation des espaces urbains, le candidat s’engage à réaliser :

  • un audit sur les lotissements litigieux dans les communes ;
  • la viabilisation des quartiers périphériques nouvellement lotis et non aménagés ;
  • la viabilisation des zones non loties des deux grandes villes, Ouagadougou et Bobo-Dioulasso la modernisation et l’opérationnalisation des schémas d’aménagement et d’urbanisme (SDAU) des centres urbains ;
  • l’achèvement des lotissements en cours dans les communes et la résolution des contentieux.
 

Pour la construction des logements sociaux, le candidat s’engage d’ici 2020 à faire de l’accès au logement un droit effectif.

Concernant la promotion d’un habitat de type nouveau, des actions comme la valorisation du savoir- faire et des compétences locales, la promotion de l’usage des matériaux locaux et l’optimisation de l’espace à construire à partir des plans d’occupation des sols seront mises en œuvre.

Afin de valoriser les métiers de l’habitat, le candidat veillera à la promotion de la formation de spécialistes et de techniciens en qualité, en favorisant la création d’une structure de formation dédiée aux métiers de l’habitat.

2016-10-12T14:50:53+00:00